Jeudi 17 janvier 2013, deuxième journée organisée par les éco-entreprises de Midi-Pyrénées.

L’atelier “éco-conception” a permis d’éclaircir cette notion en plein essor et porteuse d’avenir.

Nous sommes dans une démarche PRODUIT, à réaliser en parallèle aux démarches de management de l’entreprise (cartographie par processus, amélioration continue, référentiels ISO 9001, 14001 …)

Il s’agit d’augmenter la performance environnementale du produit:

Performance Environnementale = Valeur d’usage / Impact sur l’environnement

Vous augmenterez la performance globale en

1. Réduisant les impacts sur l’environnement. Il s’agit alors de réaliser un analyse du cycle de vie ACV, suivant la norme ISO 14040 par exemple, du berceau à la tombe, ou plus efficacement du berceau au berceau (le produit et ses matières deviendront de nouvelles matières premières d’un autre produit). Chaque impact est calculé en équivalent CO2 suivant les données publiées et qui font référence (université de Lausane), pour chacune des phases de vie du produit.

2. Augmentant la valeur d’usage. C’est là la nouvelle révolution, l’entrée dans l’économie de la fonctionnalité, qui, à force de remue-méninge donnera de nouveaux usages au produit étudié. L’exemple le plus actuel est dans l’automobile, avec l’usage de location du véhicule, qui sera alors davantage utilisé pour un coût de production identique et surtout partagé, et un coût de maintenance réduit, un coût de parking identique etc..

3. Les éco-concepteurs ou éco-designer intègrent ensuite la démarche dans le process de fabrication

4. et communiquent sur la réduction des impacts environnementaux d’une part, les nouveaux usages d’autre part.

Les bénéfices pour les entreprises sont doubles: Anticipation des risques (environnementaux et sociétaux), et différenciation des produits.

  • La durée de vie des produits est augmentée
  • Les coûts de production sont réduits, les coûts de matière première également, pour un même usage
  • L’innovation, motivante et fédérative est au coeur des pratiques.